La phase de l'explosion

Agression de l’homme/Colère et honte de la femme

Lorsque l’acte de violence a lieu, qu’il soit verbal, psychologique, physique, sexuel ou économique, l’homme peut donner l’impression de perdre le contrôle de lui-même. En fait, il se laisse éclater, son intention étant de maintenir son pouvoir sur sa partenaire. Selon la chercheuse américaine Ann Campbell, c’est une agression instrumentale dans la mesure où elle est utilisée avec l’intention précise d’obtenir le pouvoir sur l’autre. Ce type d’agression est présent dans différentes problématiques de violence : intimidation, harcèlement, violence sexuelle, inceste.

Pour sa part, la femme va se sentir outragée, démunie. Pire, démolie intérieurement. Elle peut aussi réagir et se défendre contre l’agression pour faire cesser l’attaque et reprendre un certain contrôle sur la situation. Elle aura alors une réaction de défense facilement compréhensible chez une victime.

Contrairement à l’agression instrumentale utilisée par l’agresseur pour prendre le contrôle sur l’autre, la réaction de défense vise justement à se protéger de l’autre, à agir sur le déséquilibre de pouvoir et non à prendre le pouvoir sur l’autre. Savoir reconnaître une réaction de défense permet de bien distinguer la véritable victime de l’agresseur.

  • En contrôlant tous mes gestes, c’est moi qu’il veut contrôler !
  • Je me suis sentie complètement et profondément humiliée !
Source: Regroupement Des Maisons Pour Femmes Victimes De Violence Conjugale, "La violence conjugale, c'est quoi au juste?"

 

 

Havre l'Éclaircie, C.P. 23, Ville de Saint-Georges (Québec)  G5Y 5C4     |     Téléphone:  418-227-1025     |     Télécopieur: 418-227-4570

Site réalisé par Studio ML